Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Voyager avec le diabète

Être atteint de diabète rend plus compliquée la planification de vacances bien méritées. Modifier votre routine, changer de fuseau horaire, intensifier votre activité, manger sur le pouce ou consommer des aliments nouveaux … tout ça peut influencer votre santé.  Vous voulez vous préparer à toutes les éventualités. Pas besoin de stresser.  Nous allons vous aider à passer en revue de tout ce dont vous avez besoin pour prendre la route, le train, la mer ou les airs.

Voyez votre médecin.

Si votre voyage doit durer plus d’un jour ou deux, prenez rendez-vous avec votre médecin ou votre pharmacien quelques semaines avant le départ.  Informez-le de vos projets de voyage et demandez-lui s’il a des inquiétudes ou des recommandations.
Obtenez toutes les immunisations et toutes les ordonnances supplémentaires requises.


Demandez qu’on vous rédige une lettre attestant que vous avez le diabète et indiquant les éléments qui composent votre traitement.  Celle-ci pourrait s'avérer pratique auprès des agents de douanes et de sécurité, à la pharmacie ou auprès d’autres professionnels de la santé que vous devriez consulter durant vos déplacements.

Demandez ce qu’il vous faut.

Appelez vos transporteurs bien à l’avance et demandez-leur s’ils ont des repas spéciaux pour les personnes atteintes de diabète ou s’ils peuvent conserver votre insuline au froid.  Ils peuvent sans doute satisfaire vos besoins.
Vous vous rendez à l’étranger?  Ce pourrait être bien pratique d’apprendre (ou d’avoir par écrit) quelques phrases utiles comme « J’ai le diabète » ou « Où se trouve la clinique / l’hôpital? » dans la langue du pays.  Faites des recherches, et trouvez l’adresse d’au moins une clinique ou un hôpital où l’on parle votre langue.


Si vous prenez l’avion, renseignez-vous sur les consignes qui s’appliquent aux passagers atteints de diabète avant de faire vos bagages.  La plupart des aéroports vous permettent d’emporter à bord les articles dont vous avez besoin – médicaments, insuline, seringues, pompes à insuline et accessoires, autopiqueurs, glucomètres et fournitures, et même des aliments pour le traitement de l’hypoglycémie – mais ces objets doivent tout de même être approuvés par les services de sécurité.  L’aéroport n’exigera peut-être pas de voir une ordonnance, mais le fait d’en montrer une pourrait résoudre plus facilement toutes les questions susceptibles de se poser.  Contactez l’aéroport pour vérifier s’il y a des restrictions locales particulières auxquelles vous devez vous conformer.1

Ne lésinez pas sur ce que vous apportez.

Apportez plus de fournitures et de médicaments qu’il ne vous en faut.  Combien de temps serez-vous absent? Ajoutez deux semaines à la quantité requise et vous serez prêt à faire face à toute éventualité.
Vous prenez l’avion ou le train? Vous aurez besoin de bagages de cabine. Tous (et vraiment tous) vos articles de traitement du diabète – médicaments, seringues, glycomètres, bandelettes, fournitures d’insulinothérapie par pompe – tout ce dont vous avez besoin doit vous accompagner partout.  C’est non seulement commode, c’est aussi plus sûr, parce que la température des soutes à bagage n’est généralement pas contrôlée.


Certaines listes sont capitales : les renseignements pour joindre votre médecin, tout ce que vous prenez comme médicaments et des instructions sur ce qu’il faut faire pour vous aider en cas d’urgence.
Vous avez sans doute l’habitude d’avoir en votre possession quelque chose à manger, un jus ou des tablettes de glucose.  Rappelez-vous seulement d’en apporter plus. Pour faciliter votre passage aux postes de sécurité,  laissez autant que possible vos médicaments et vos articles pour le traitement du diabète dans leurs contenants d’origine, ordonnance bien en vue. Vous marcherez sûrement beaucoup plus que d’habitude.  Apportez suffisamment de bas et d’autres bonnes chaussures de marche pour vos pauvres pieds fatigués.

Changement de fuseau horaire

Quand vous voyagez vers l’Ouest, votre journée de déplacement s’allonge.  Au contraire, quand vous allez vers l’Est, votre journée est plus courte.  Si vous prenez des antihyperglycémiants oraux ou de l’insuline, vous devrez faire des ajustements à votre horaire de traitement – ce qui inclut vos repas et collations – durant le déplacement vers votre destination, et si votre journée est tronquée, vous pourriez avoir besoin de moins de chacun des deux.2  C’est pourquoi vous voudrez mesurer votre glycémie plus souvent de manière à la maintenir le plus près possible de votre intervalle cible. Avant de voyager, consultez votre professionnel de la santé pour élaborer un plan de traitement du diabète approprié pendant vos déplacements.

Durant vos déplacements

Pendant votre voyage, ne restez pas assis durant de longues périodes. Si vous le pouvez, levez-vous et étirez-vous ou faites quelques pas aux alentours toutes les heures.
Mesurez votre glycémie plus souvent que vous ne le faites d’habitude.  Vous marchez probablement plus, vous goûtez de nouveaux aliments et ces changements à votre routine peuvent affecter votre glycémie.
Parlant d’exercice plus intense, faites attention à vos pieds.  Changez souvent de chaussures pour éviter les blessures et vérifiez que vous n’avez pas d’ampoules. Si vos pieds vous causent des problèmes en raison du diabète, il sera préférable de porter des chaussures de protection à la piscine ou à la plage.


Si vous n’êtes pas certain de ce qui se trouve dans votre assiette ou dans votre verre, posez des questions.  C’est important pour vous de savoir combien de glucides vous consommez.
N’oubliez pas : portez toujours une identification médicale qui indique de quel type de diabète vous êtes atteint.
 

Mais par-dessus tout, bonnes vacances!

 

N'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour savoir plus sur le diabète.

References

1 Clinical Diabetes. Flying with Diabetes. En ligne à : https://clinical.diabetesjournals.org/content/21/2/86.full Consulté le 30 juin 2015.

2 Diabetes UK. Travel. En ligne à : https://www.diabetes.org.uk/FAQ/Travel-questions Consulté le 24 août 2015.

Share

Filed under: